Rencontre avec Atelier CUB

atelier CUB photo storiesmtl

Les lampes Tonight d'atelier CUB sont maintenant disponibles dans notre boutique du Vieux-Montréal. Pour l'occasion, nous vous partageons une entrevue que j'ai réalisée avec ce duo de créateurs pour le site storiesmtl où vous en apprendrez plus sur leur histoire et leur travail. La lecture de ce portrait vous apportera, je l'espère, du positif et du lumineux en cette période anxiogène! Bonne lecture. xx

____

C'est dans leur chaleureux appartement du Vieux-Rosemont que Sophie et Richard nous accueillent. Sophie nous sert le thé dans un de leur cabaret en cuir et bois. Au dessus de nous, plusieurs luminaires sont suspendus, "tous des prototypes que l'on teste" nous avise Richard. Leur décor est éclectique, convivial et semble vouloir raconter des histoires.

C'est sûrement leur parcours coloré et surprenant qui se reflète dans chacun des détails de leur maison qui, à l'image de leurs créations, laisse entrevoir une bribe d'aventures et un rayon de liberté.

atelier C.U.B photo par storiesmtl

Un nouveau souffle

C'est avec une idée assez claire de là où ils s'en allaient que le duo s'est installé à Montréal, après des années de collaborations en France et au Maroc. Les deux avaient soif d'un changement de carrière pour se tourner vers le travail manuel et avoir les deux mains dans la matière. Lui délaisse l'ingénierie sonore pour étudier l'ébénisterie d'art, elle délaisse les arts graphiques pour étudier la maroquinerie. Ce parcours atypique leur donne plus d'une corde à leur arc et saura rendre leur nouvelle aventure plus riche et mature.

Leur objectif était clair: une fois les deux formations terminées, c'est ensemble qu'ils vont travailler en combinant leurs nouvelles expertises. Au printemps 2017, ils lancent Atelier CUB pour "cuir union bois".

atelier C.U.B photos storiesmtl

Travailler à deux ou être "raccord"

Sophie l'admet d'emblée: "on a décidé de tout faire ensemble: on vit ensemble, on travaille ensemble, on décore, on bricole... ensemble". Lorsque nous leur demandons si c'est difficile d'être toujours tous les deux, ils ont l'air surpris, comme s'ils ne s'étaient jamais posés la question ou n'avaient jamais même envisagé que cela puisse être autrement. Ils semblent se connaître et faire partie de la vie l'un de l'autre depuis toujours.

"C'est difficile de mettre des mots sur ce que l'on fait, parce qu'ensemble ce n'est pas nécessaire" confirme Sophie. "On est raccords" ajoute Richard, avec cette expression qui fait un clin d'oeil à ses projets dans le domaine du cinéma.

La force d'un duo aussi naturel, c'est la confiance et la force que la présence de l'un apporte à l'autre. On sent cette force lorsque l'on discute avec eux, comme un appui indéfectible, qui non seulement les empêche de tomber mais aussi les lance en avant. C'est touchant et rend leur projet encore plus attachant. 

Mais qu'en est-il de leur réseau dans tout ça? Car une entreprise, ça a besoin de vivre en dehors de la relation symbiotique des fondateurs! L'esprit de collaboration, ils le retrouvent dans des espaces ateliers partagés, lors de projets où ils collaborent avec d'autres artistes et en enseignant, par exemple. Sophie et Richard semblent être deux touche-à-tout qui apprécient un agenda bien rempli et varié.

atelier C.U.B photos stories mtl

atelier C.U.B photos storiesmtl

Inspirations et création

Le duo prend le temps de créer doucement et s'assure d'avoir un peu de recul avant de finaliser la création d'une nouvelle pièce.

C'est fascinant de voir les petites maquettes de carton construites pour valider les proportions de leurs meubles et objets. Il est essentiel aussi pour eux de s'assurer que le mélange des matières cuir et bois a sa raison d'être et ne semble pas forcé. Inspirés par différents courants photographiques comme la nouvelle objectivité mais aussi par les friches urbaines et les bâtiments qui peuvent à prime abord sembler froids et strictes, ils savent ajouter de la convivialité à leur travail de différentes façons, presque inconsciemment. 

D'abord par leurs matériaux de prédilection - le bois et le cuir sont généralement reconnus pour leur aspect chaleureux - mais aussi par la présentation même des produits. En effet, loin des looks en studio, les produits aux lignes fines et élancées sont mis en scène dans des décors doux et vivants. La lumière naturelle et la palette de couleur douce viennent contrebalancer le design architectural de leurs meubles et accessoires. Cette envie de chaleur et de vie vient probablement de leur plaisir de recevoir des invités, qui les motive d'ailleurs à concevoir les meilleurs outils pour ces moments partagés.

atelier C.U.B photos storiesmtlatelier C.U.B storiesmtl

Les facettes de la vie d'entrepreneur

Comme bien des créateurs, Sophie et Richard trouvent plus naturel la conception et la fabrication que certains autres aspects de leur entreprise. En lien avec sa carrière passée, Sophie dit prendre beaucoup de plaisir à créer la charte graphique de la marque, le site web et les images. Cela se sent dans le rendu aux compositions sensibles.

Mais les difficultés de jouer le rôle de vendeur ou de gestionnaire des réseaux sociaux, par exemple, font contrepoids au plaisir de gérer son propre emploi du temps. Cela est un processus en apprentissage; la peur de déranger et trouver le courage de prendre les devants face aux clients est moins naturel pour tous les deux.

C'est en effet très difficile d'exposer un travail avec lequel on a une relation si personnelle, dans lequel on est autant impliqué. Par contre, le plaisir de recevoir des commentaires positifs du public et d'ensuite prendre cette énergie pour continuer la création, leur offre la motivation nécessaire pour se dépasser d'un salon à l'autre, qu'il soit ici à Montréal ou à New York. Ce contact avec les potentiels acheteurs leur donne la possibilité de faire de stimulants projets sur mesure qui leur permettent d'intégrer leur univers au quotidien de leurs clients.

atelier C.U.B storiesmtl

La liberté comme mode de vie

Ce qui ressort de l'histoire de Sophie et Richard, c'est la grande liberté qu'ils dégagent. Liberté de changer de ville, de recommencer une nouvelle carrière, de créer sans vouloir plaire à tout prix, en étant fidèles à leurs inspirations et aspirations. Liberté de prendre son temps, d'avancer doucement, ce qui est souvent à contre courant à l'heure des start-up. Tout cela est palpable dans leurs créations, empreintes de leurs souvenirs et de leur histoire. Comme le dit la chanson, "home is wherever I'm with you".

Toutes les photos sont de storiesmtl et Atelier CUB.