Dix ans ensemble

10 ans ensemble atelier b gif illustrations

Cette année, nous avons complété une décennie avec vous. Dix ans depuis le début de cette aventure que l'on appelle atelier b. Nous apprenons jour après jour ce que c'est d'avoir une petite entreprise. Nous réalisons la chance que nous avons d'être si complémentaires et de travailler dans le bonheur malgré les montagnes russes d'émotions et de péripéties. Pourquoi sommes-nous encore là, dans un atelier commun, jour après jour? Pour le plaisir d'être ensemble, de choisir de qui l'on s'entoure, d'habiller des gens qui nous inspirent et nous motivent. Pour le plaisir de créer des liens, des collaborations, des évènements rassembleurs. Tout cela vaut le stress, les compromis, les efforts. On ne se le cachera pas, il y a eu des périodes moins roses que d'autres. Des pentes plus difficiles à grimper, des semaines où l'on se sentait en perte de contrôle. Mais à chaque fois, rendues en haut grâce à notre équipe, à la patience de nos familles et à nos clients enthousiastes, il y a une récompense qui vaut le coup. Que ce soit un apprentissage, un succès ou une fierté, cela vaut tous les efforts.

Tout a commencé au cégep en 2003 lorsque nous étions encore un peu des ados dans le fond. Une rencontre, un coup de foudre amical et professionnel. Une relation qui est vite devenue fusionnelle, vous connaissez l'histoire. En 2005, nous sommes devenues colocs et avons partagé un atelier, juste pour s'amuser, pour nos projets personnels en dehors du travail et de l'université. En 2007, sans s'en rendre compte, on créait doucement les bases de ce qui allait devenir, en 2009, atelier b. À partir de là, ça a commencé à aller très vite, même un peu trop vite, comme si le projet nous menait. On travaillait tout le temps, on a mis de côté nos vies personnelles, on essayait de contrôler la bête que l'on venait de créer. Notre appartement de la sixième avenue de Verdun débordait de machines, de racks, de rouleaux de tissus. Nous ne pouvions plus recevoir nos amis à souper, de toute façon, nous ne faisions que travailler tout le temps, dans l'urgence. Rapidement, nous avons eu besoin de repenser tout ça en se demandant: pourquoi atelier b? Où s'en allait-on avec ce projet?

En 2011, on a installé l'atelier dans un espace plein d'histoire; une ancienne manufacture de chapeaux où la même famille opérait depuis 1953. Le lieu avait besoin d'amour, mais avec toute notre naïveté et notre énergie de filles dans la vingtaine, on a vu le potentiel de ce que ça pouvait devenir. Un lieu assez grand pour rassembler, pour fêter, pour créer. C'est devenu notre quartier général et on y a vécu tellement de grands moments. Des dizaines et des dizaines de performances musicales, de vernissages et de lancements, mais aussi de rencontres, de coups de foudre et de débuts de grandes amitiés. Mais ce qui a changé surtout, c'est qu'à partir du jour de ce déménagement, on a décidé qu'on prendrait les décisions en fonction de notre bonheur et non plus juste pour faire grandir l'entreprise. Notre souhait était simple: que chaque matin lorsque l'on ouvre la porte de notre atelier, que l'on soit heureuses d'y être. Qu'on se sente à notre place. Et qu'on puisse s'épanouir dans le projet mais aussi à côté du projet, pour avoir des familles par exemple, ou commencer à enseigner ou voyager un peu.

C'est incroyable que notre amitié soit restée intacte pendant toutes ces années. En fait, elle a fait mieux que ça; elle s'est solidifiée, elle a grandie. Catherine est devenue maman de Jeanne en 2015, moi de Roméo en 2016. Nos familles sont évidemment très proches l'une de l'autre, les enfants racontent souvent à qui veut bien l'entendre qu'ils sont frères et soeurs. Catherine a même déjà eu une note dans l'agenda de Jeanne à la garderie "félicitations pour le petit frère de Jeanne". Les deux nous supplient certains matins pour ne pas aller à la garderie mais plutôt passer la journée à l'atelier. C'est ce qu'on imaginait avec l'atelier, un lieu chaleureux où on se sentirait à la maison. Encore aujourd'hui, huit ans depuis l'ouverture de la boutique du Mile End, les vendredis après-midis ne doivent pas être trop remplis dans notre agenda parce que les amis arrêtent par l'atelier dire bonjour, pour notre plus grand plaisir. C'est ce qui nous manquait quand l'atelier avait envahi notre appartement. On aime que notre porte soit ouverte et qu'il y ait du monde!

Nous n'avons pas encore pris le temps de souligner nos dix ans cette année, comme nous l'avions prévu. On a été prises par la nouvelle boutique dans le Vieux-Montréal et la galerie atelier b, située juste en dessous. Alors que l'espace du Mile End est particulier parce qu'il est ouvert sur notre atelier, il allait de soi pour nous que si nous avions un deuxième lieu, il devrait lui aussi avoir une vocation particulière. Le local et son histoire ont parlé d'eux-mêmes et la galerie atelier b est née grâce à notre complice Marie-Christine Dubé. Cette année, nous avons mis les bouchées doubles. Notre petite équipe a doublé (bonjour Annik, Karine, Celia, Pauline, Inès, Marie-Claude, Dao et Manon!) et nous avons restructuré plusieurs aspect du projet qui avaient été négligés suite à nos congés de maternité. D'ailleurs, j'ai bien envie de vous parler de maternité et d'entreprenariat bientôt. Cet aspect de nos vies nous a fait grandir à tellement de niveaux. Catherine et moi, on regarde la décennie qui vient de passer un peu stupéfaites, étourdies mais heureuses. Et c'est en 2020 que nous allons la fêter.

Depuis la naissance d'atelier b, nous avons à coeur de repenser le design de vêtement pour y inclure des processus durables. Notre impact environnemental et le respect des travailleurs ont toujours fait partie des considérations du projet. Nous vous préparons d'ailleurs une grande annonce pour l'année à venir: nous pensons être capable d'en faire encore plus pour avoir un impact positif sur notre écosystème. C'est un gros projet qui nous rend fières et sur lequel on travaille depuis plusieurs mois. Vous en entendrez parler! Merci pour votre support continu depuis dix ans. Cela continue d'être une tornade de grandes émotions et de surprises. On ne s'est jamais ennuyées depuis le début de l'histoire, et on est prêtes pour une autre décennie ensemble, avec vous.

 

* Merci aux photographes qui ont capté ces moments m'ayant ainsi permis de faire ces illustrations maison: 

Jean-Michael Seminaro pour le rassemblement au champ des Possibles et pour la soirée de lancement de notre nouvelle identité.

Bruno Guérin pour le spectacle de Milk and Bone.

Sarah Gilbert pour Barry Shinder avec tous ses chapeaux sur la tête.

Cindy Boyce pour la photo de Jeanne et Roméo et pour celle de la robe atelier b x CDA.

Arounna pour Piper avec son jumper petit atelier b x bookhou.